Hommage à Claude Wiéner

Claude Wiéner 2017                                

Claude Wiéner nous a quittés le 30 octobre 2022, il avait eu 100 ans le 2 juin 2022.

C’était un fidèle ami de l’abbaye de Boscodon. Il y a fait des séjours réguliers, où son humour nous réjouissait, sa simplicité le rendait proche de chacun (il était toujours rapide à s’atteler à la vaisselle après les repas), et la profondeur de ses propos était nourrissante. Même lorsqu’il n’a plus pu y venir, lorsqu’il avait quitté Ivry pour résider à la maison Marie-Thérèse à Paris, il continuait à s’intéresser à la vie de l’abbaye, et il a encore été adhérent de l’ANBD en 2022. Le bureau de l’ANDB lui avait envoyé des vœux pour son centenaire.

Le 21 juillet, Xavier Debilly, supérieur du séminaire de la mission de France m’envoyait le pouvoir de Claude pour notre assemblée générale et m’écrivait : « Je suis passé rendre visite à Claude Wiéner hier après-midi. Comme de coutume, je lui ai lu son courrier, dont votre lettre qui accompagnait les documents de l’ANDB. Il était heureux de vos nouvelles. Et il a insisté pour que je vous transmette son pouvoir pour l’AG du 7 août. C’est moi qui ai complété le formulaire, mais c’est bien sa signature, toute tremblotante. »

À l’église d’Ivry, sa ville, le mardi 8 novembre, Monique et Bernard Quentin, Anne et Éric Reyssat ont pu être présents pour lui dire adieu au cours d’une célébration à son image, simple, chaleureuse, amicale, pleine d’une foi profonde et sereine. Nous y avons retrouvé Bernard Aléonard, ami commun à Boscodon et Pontigny et nous avons été heureux de découvrir des aspects de la vie de Claude que nous ignorions, de faire connaissance avec un de ses neveux et avec Xavier Debilly, et eux aussi semblaient contents que Boscodon soit représenté. Claude avait choisi lui-même les lectures de cette messe, Deutéronome 24, 17-22 : « tu ne biaiseras pas avec le droit d’un émigré ou d’un orphelin », le psaume 22 : « Le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer », Apocalypse 21, 1-6 : « Voici que je fais toutes choses nouvelles », et l’évangile de Jean, 21 , 15-17 : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? ».

Et pour conclure, un extrait de ses Souvenirs, écrit en 2003, qui se trouvait sur le livret du déroulement de ses obsèques :
Le message chrétien se résume en quelques phrases infiniment simples : « Dieu est amour », « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés », ces phrases elles-mêmes ne prennent vraiment sens que situées dans cette vie, dans cette histoire. Histoire d’amour au-delà des heurts et des tensions de toutes sortes. Le dernier mot, c’est que tout être est aimé de Dieu, que l’espérance reste toujours possible, que Dieu est toujours là : « Dieu était là et je ne le savais pas » dit Jacob (Genèse 28, 16). Et cela est vrai de l’origine de l’histoire à son achèvement (Matthieu 28, 20). Ces affirmations de foi sont et restent au cœur de la communauté des croyants, même si elles ne sont pas partagées par « ceux du dehors ». Et l’ambition du croyant sera toujours de communiquer au plus grand nombre cette conviction, cette espérance.

Merci, Claude, et au revoir.

Le bureau de l’ANDB

Documents disponibles :

Nouvelle année, nouveaux projets.

A l’aube de cette nouvelle année je vous souhaite de tourner la page de 2020, année terrible, et d’avancer vers 2021 dans l’espérance que nous allons vers des jours meilleurs.

Les liens sont distendus ? Les difficultés nous pèsent et le courage nous manque parfois ? N’oublions pas que notre frère, notre voisin, ou même l’inconnu qui fait la queue sous la pluie devant la poste avec nous est heureux de partager quelques mots, que son sourire sous le masque n’est jamais très loin, et qu’il suffit parfois de peu de choses pour ensoleiller le moment : c’est alors un arc en ciel entre pluie et soleil.

Je vous souhaite au nom de notre petite association une belle route et de beaux projets à accomplir tout au long de 2021.

Bonne année à toutes et à tous.

Laurence ANDRE

Présidente

 

Voyez : la neige et le gel ont fait des merveilles à Boscodon (photos : Cédric Rouzé)

 

 

Communiqué du bureau de l’association Notre Dame de Boscodon

Comme tous les proches de l’abbaye de Boscodon, le bureau de l’association Notre Dame de Boscodon a été bouleversé par la lecture des articles publiés par le journal La Croix (16 juillet 2019), le Dauphiné libéré (le 14 juillet), le Monde (29-30 septembre) concernant le Frère Dominique Cerbelaud.

Nous sommes choqués et scandalisés par les faits d’agressions sexuelles qui lui sont reprochés et que lui-même reconnaît. Bien sûr, notre sympathie va d’abord aux victimes qui sont au coeur de nos prières, même si lÉvangile nous invite aussi à la charité fraternelle vis-à-vis des auteurs de tels drames qui ne savent résister aux pulsions qui les habitent. Le communiqué que vous trouvez sur le site de la province dominicaine de Toulouse (http://www.dominicains.com/communique-presse-07-2019/) encourage les victimes à se manifester. Nous approuvons et soutenons cette démarche.

D’autre part, nous vous informons que le provincial de cette province a fait savoir que Dominique Cerbelaud ne faisait officiellement plus partie de la communauté Saint Dominique, n’étant plus résident à l’abbaye, il n’est donc plus membre de droit de l’ANDB et nous l’avons retiré de notre fichier.

Les faits révélés cet été sont inacceptables et portent un rude coup à Boscodon et à la communauté résidente qui est déjà si fragile, à ses proches, aux salariés de l’association des amis de l’abbaye de Boscodon…

Le conseil d’administration et le bureau de l’ANDB réfléchissent à la conduite à tenir pour éviter que ces faits graves ne se renouvellent, qu’ils ne nuisent au rayonnement de l’abbaye, et pour accompagner celles et ceux qui se dévouent bénévolement aux côtés de la communauté et ont à cœur de poursuivre l’œuvre entreprise en 1972.

Nous espérons demeurer fidèles et soudés dans cette tourmente, afin que vive Boscodon.

 

Présences été 2018

Présences cet été

Un fichier donnant les dates de présences des membres de l’ANDB à l’abbaye cet été a été publié dans l’espace adhérents de ce site. Le mot de passe pour y accéder a été envoyé aux adhérents de l’association le 19 juillet 2018.

Anne Reyssat, secrétaire de l’ANDB